X
Logo Pokéstrat mobile

Anecdotes de fabrication et cie'

Sujet créé par Brumirage le 10/11/2018 à 23:59 (édité le 19/11/2018 à 13:43)
Secrets de fabrication

Hé ! Si tu n'es pas un lecteur de cette fic, reste quand même ! Je réserve plusieurs choses à dire sur le phénomène fanfic de ces derniers mois...

Avant toute chose, je dois vraiment dire un grand merci à tous ceux qui ont suivi cette Fanfiction jusqu’à son terme. Certes, si l’histoire n’avait pas plu, je ne l’aurais peut-être jamais terminée. Bon, j’ouvre cette ultime page surprise pour dévoiler l’envers du décor, (et c’est surtout parce que ça me fait plaisir d’écrire ces dernières conclusions).

Merci à Kuroi-Kage, alias Niardo à l’époque, pour m’avoir encouragé à lancer ma fiction (au début j'hésitais, je venais tout juste de m'inscrire sur le forum). Un grand merci à Itori pour les corrections actuellement en cours, et à Orbelune, qui a aussi participé aux corrections, mais surtout pour ses dessins en plus de ses conseils. Je vous jure que sinon, j’aurai tellement pris des décisions pourries, moi !

Bon par où commencer… J’avais eu l’idée de cette fic’ depuis déjà bien des mois avant son commencement, bien avant de m’inscrire sur Pokéstrat, en fait. Avant celle-ci, j’en avais déjà écris une (Après, j’ai du me remettre en question). Et à cette époque je n’avais encore jamais touché à un jeu Pokémon de ma vie, elle est donc loin d’être parfaite, bien que quasi terminée. Je ne pense pas la publier, à moins d’y rebosser sérieusement. Parce que vu que Face à ma Différence est directement inspirée de cette fanfic’ tournée sur l’univers de PDM, vous retrouvez exactement les mêmes méchants, personnages principaux, un scénario différent mais plus soft, c’était mon « prototype » en gros.
Bon, je passe. Pourquoi une Evoli en personnage principal ? Tout simplement parce que j’adore ce Pokémon. Bien qu’à la base, le personnage principal n’aurait pas du être une Évoli, mais une Feunnec, du nom d’Asma (tu chercheras sur Google d’où ce suffixe et tiré). Mais j’ai finalement changé d’avis suite à l’arrivée de la 7G, avec l’apparition des UC, toussa… L’arrivée de Mandrillon avec USUL changea radicalement le scénario final. Je n’en dis pas plus. D’ailleurs, je comptais introduire un Tylton, vers le début de l'histoire, peu de temps après Volt, mais je me suis ravisée.

Parlons personnages


Je rajouterai les illustrations quand j'aurais moins la flemme...

Brume : Est-ce qu’il y a vraiment besoin de faire une fiche dessus ? Le nom Brume est tout simplement tiré de mon pseudo Brumirage. Après quelques relectures, j’ai remarqué que j’ai inconsciemment retranscris mon caractère à travers ce personnage. Brume est quelqu’un qui a du tact, facilement influençable et irritable, mais qui se repentis vite. Pour ma part, tant qu’on s’attache à un personnage et qu’on finit par éprouver de l’empathie pour lui. Enfin… Tant qu’on l’apprécie et qu’on se soucie de lui, c’est bien assez. Fini l’instant sentiment. Et pour son évolution, Spectrali, il s’agit du tout premier Fakemon que j’ai inventé (bon bien sur, ici, il est shiny. Encore merci à Orbelune pour le dessin ^^). Crédible ou pas ? Chacun son opinion.

Volt : Un petit Lixy sympathique et naïf. Il se lie d’amitié avec Brume, n’accordant aucun regard à son défaut chromatique. Un nom tout logique, et en plus, j’adore ce Pokémon. En réalité le fils de Kalink, et de Manec, dont il ne soupçonnait même pas l’existence. Bien que je regrette de ne pas avoir pris le temps de le développer un peu plus que ça :/

Fournaise : Lieutenante de l’escouade aérienne, sa rencontre avec Brume va lui rappeler son propre fils chromatique, tué il y a plusieurs mois auparavant par l’Ombre Noire, et guidée par son instinct maternel, elle prendra soin d’elle. Son compagnon Zéphyr était autrefois le commandant du bataillon aérien, mais il périra lors de la guerre contre l’Empire.

Rocky et sa bande : … Des caïds comme on en croise dans chaque œuvre de fiction. Un peu trop cliché à mon goût.

Flocon : Je me demande vraiment pourquoi je suis forcée à créer un personnage à qui on a constamment envie de mettre des tartes. Se passe de commentaire. Mais j'ai pourtant l'impression que ce genre de personnage odieux était essentiel...

Echo : Je n'ai eut l'idée de l'introduire, comme dit précédemment, qu'avec l'arrivée d'USUL :3 Vémini ayant soif d'aventure et souhaitant à tout prix s'échapper de son monde sombre et lugubre où toute lumière a disparu, elle apparait sans le vouloir dans le monde des Pokémon, dans le repaire du Faucheur. Celui-ci profite de cette aubaine, sentant le potentiel de cette créature.

L’Ombre Noire : Archéduc chromatique sans pitié, il est un criminel recherché depuis des années, commettant des meurtres à la chaine, souvent sous les ordres du Faucheur, dans le but d’éliminer les Pokémon représentant un potentiel danger pour l’Absol, notamment ceux de type Fée qui inspirent une réelle crainte à son armée de mercenaire (là aussi j’aurai du développer). Alors qu’il était censé ramener un simple Évoli pour l’enrôler dans les rangs de son maître et lui permettre d’utiliser la Force Z pour renverser le Royaume, il a chois de ramener l’Évoli chromatique qui furette dans la Cité. Mais il va intiment tisser des liens avec Brume, avec qui il va pouvoir partager son fardeau de chromatique, ce qui le poussera à remettre en cause ses actes.
Je ne vais pas me le cacher, c’est un de mes personnages préférés. Je ne sais pas pourquoi… Je l’adore, je prends toujours un plaisir fou à écrire les moments qui lui sont dédiés. Notamment son spin-off, où je suis restée collée au PC pendant 4 ou 5 heures non-stop, tellement j’étais inspirée. Ce fut l’un des chapitres les plus courts à écrire en termes de jour, mais le plus long de la fiction x) Mais le lendemain, j’avais les cernes qui descendaient jusqu’aux joues.


Le Faucheur : Ancien déserteur de l’armée et traitre désormais exilé, le Faucheur est un Absol possédant sa Méga-Gemme, et qui autrefois a fourni des informations capitales à l’ennemi pendant la guerre contre l’Empire. Désormais reclus dans les montagnes, il forme une solide troupe de mercenaire constituée d’anciens alliés de l’armée et de fidèles de l’Empire, projetant de renverser le roi du Royaume et de prendre sa place. Tombant un jour totalement par hasard sur une créature venant d’une autre dimension, il en créera un monstre sans pitié à sa solde, prêt à mettre à feu et à sang la Cité.
Ah ! Lui aussi j’l’aime bien mon p’tit Absol sanguinaire x) Je lui réserve d'ailleurs une importante histoire...
Et parmi ses sous-fifres, Alcandre et Sazandor, ses plus fidèles serviteurs, dont la rencontre avec l'Absol sera bientôt développée...


Manec : Le Sergent Elecsprint a toujours été un ami très proche de Fournaise et de ses compagnons de l’armée. Le père de Volt, à qui son existence lui avait été cachée. Ne supportant plus les idéaux de sa compagne, et ne sentant en lui aucun instinct paternel, il quittera sa famille pour se replonger dans l’ardeur du combat, laissant son fils, sans père.

Oxcraft : Goupelin venant d’une très ancienne famille d’aristocrate, il est l’Intendant du Roi, manipulateur et persuasif. Il créera un complot pour tenter d’assassiner le Roi et son futur héritier, en faisant passer tout cela pour un accident. Mais le plan tombe à l’eau quand les troupes du Faucheur envahissent la ville, bien qu’il finisse par tourner tout ça à son avantage.
Peut-être avez-vous entendu quelques fois le nom de l’Intendant ? Oxcraft. Ce nom est tiré du titre du roman « Foxcraft », un roman génial, ou les renards possèdent des pouvoirs psychiques surnaturels. Alors pourquoi ne pas sauter sur l’occasion pour y piocher un nom pour mon goupil ? (En revanche, je ne le conseille pas aux personnes qui n’apprécient pas la première personne.) Je n’aime pas vraiment les renards de base, mais ce roman est bien.
En parlant de ce Goupelin, lors de l’arrestation de l’Ombre Noire, il prononcera une phrase reprise mot pour mot du Tome 14 des Gardiens de Ga’Hoole : « C’est un travail vraiment remarquable. Vous nous avez été très utile. Vous êtes fiable et efficace, je dois l’admettre. », prononcée par l’antagoniste secondaire de la série, le Striga, qui est un personnage que j’adore, surtout pour sa manie de faire ses coups en douce, en bernant le roi et l’embobinant, profitant de son statut d’Intendant pour organiser un complot et prendre l’assaut sur le royaume de Ga’Hoole. Attendez ! On me dit à l’oreillette qu’Oxcraft est totalement pompé sur le Striga ? Mais quelles sottises !


Bref… Une fiction qui a été vraiment très plaisante à écrire, et qui m’a accompagnée toute l’année. Dès que je trouvais un temps, je me posais et j’écrivais. Dès que je bloquais, je passais à autre chose, pis j’y revenais. Seul Pokéstrat connais cette fic’, car je ne l’ai encore partagé à personne IRL (je devrais ?). Vous avez été très nombreux à m’encourager, à apprécier cette histoire, et je vous en remercie, car en milieu d’année, j’ai crut vraiment décrocher ^^’ Cette année là, ça va se corser. Le temps libre pour écrire est réduit, en plus si je dois aussi laisser une place pour le dessin. Bien sûr, je sais que l’année de 1ère n’est pas comparable à ceux qui sont actuellement en FAC, en grandes écoles, ceux qui seront ou étaient en Term’, ou même à ceux qui travaillent. Bref, j’ai amplement profité de cette année, la meilleure, pour certains x) Ecrire une fanfiction en son entièreté a était un sacré défi, et une formidable expérience.

Il y a aussi quelque chose dont j'aimerai parler... Hum... Que je qualifierai comme... Bref, les images sont plus parlantes que les mots :
Je me dois également de dire quelques mots à propos des nouvelles fictions qui sont apparues ces derniers mois… Je dois bien avouer ça à voix haute. Y’a du bon, voir très bon, du moyen, et du mauvais, voir du très mauvais (je ne citerai pas les fictions en question). Il fallait que ça sorte. Je ne sais pas s’il s’agit d’un effet de « mode » ou de quelque autre chose dans le genre (même si ça en a l’air =_=’). Je me suis beaucoup interrogée sur une remarque de Juicy, comme quoi c’était ma fic’ qui avait poussé certain à se lancer dans l’écriture. Je pèse le pour et le contre. Certes, celle-ci semble avoir séduit un grand nombre de lecteur de Pokéstrat. On a tous pensé un jour, après avoir lu un bon bouquin : « Moi aussi, j’aimerai m’y mettre ». C’est compréhensible d’avoir envie de s’y mettre si l’on a grandement apprécié (anecdote perso : Après avoir lu le premier cycle de La Guerre des Clans et des Gardiens de Ga’Hoole, croyez-moi que j’en aie écris, des romans inachevés x) J’en ai 3 en stock). Autre chose qui peut pousser à écrire, qui est tout de même moins positive : la recherche de notoriété. Comme pour les Youtubeurs connus, nombreux sont ceux à se lancer dans l’aventure. Peut-être pour avoir simplement quelques commentaires positifs et se remonter le moral ?
Un truc que je n’ai pas connu, mais qui était vachement cool, c’était les concours d’écriture. J’trouve que ça permet aux amateurs de tester leurs qualités d’écrivain dans de courts textes, plutôt que dans des « essaies » de fic’ qui ne partent pas bien loin. C'est pourquoi... Hum ! Hum ! Qu"il est tant de frapper un grand coup de poing sur la table.


Comment foirer sa fic’ en 36 conseils
Le titre n’est pas tout à fait juste, mais si la seule façon d’attirer le regard des gens, c’est de se mettre aux titres aguicheurs, je n’ai pas le choix. Je sais que pas mal de monde parmi les auteurs sur le forum ont suivi ma fiction jusqu’au bout (je vous remercie, d’ailleurs ^^), et parmi ces lecteurs, y’en a beaucoup qui se sont lancés dans une fiction à leur tour. Pour le meilleur, et pour le pire…

Sérieusement… KingCarcha a créé un sujet des plus mystiques pour justement, vous aider à élaborer vôtre fic’. Mais j’ai l’impression que ce n’est parfois pas assez clair. Il est temps de frapper un grand coup sur la table et de remettre tout ça au clair.

Important : Je ne m’appuierai ici que sur les récentes fic’ sorties ces trois-quatre derniers mois, car celles oubliées au fin fond de la Bibliothèque, quasi tous leurs auteurs ont quitté le site depuis un moment, et j’aimerai m’adresser aux auteurs actuels, ainsi qu’aux futurs… (Bon je précise, j'ai pas l'intention de plagier KingCarcha, mais si c'est la seule chose à faire pour faire bouger la situation...)

I : Ne pas viser trop haut

Je commence avec ça, car ça me semble le plus évident. Pourquoi les fictions que l’on voit, on en déduit au premier coup d’œil qu’elle va sembler durer… Alors qu’au final, elle sera abandonnée au bout quelques chapitres… Regardez donc par vous-même dans la Bibliothèque. Combien comptez-vous de fic’ qui atteignent au moins les 10 chapitres ? Pour ma part, très peu. Quelles sont les dernières fic's postées qui ont eu une fin ? Je vous laisse vérifier par vous même.

Le bon plan : C’est bien de s’imaginer déjà avec la lune entre les mains, mais essaye au moins d’atteindre la stratosphère… Avant de se lancer dans de longs textes sans fin, apprenez à écrire des histoires courtes, des nouvelles. Ce n’est pas parce que l’histoire est courte qu’elle est sans intérêt. Ne vous laissez pas emportez par cette vague dévastatrice qui attise la lassitude… Commencez par de court texte, tels des contes, au lieu de vous lancez dans des textes abracadabrants qui partent dans tous les sens !

II : Tu créés une fic’, tu t’engages à la finir

[Souffle…] On a plus d’une soixantaine de fiction sur le forum. Et à votre avis, combien sont véritablement achevées ? Je vous laisse constater ça par vous-même. Sérieusement… J’ai pioché 5 fic’ random, toutes se finissaient par un petit : « à suivre ». Et je vous jure que c’est extrêmement frustrant quand une histoire te plait >_<

Le bon plan : UN PLAN, PURÉE ! Faîtes un plan complet, de A à Z ! Le début, le milieu, la fin, ce qu’il se passe entre… Dans votre tête ou sur papier, on s’en fiche, mais faites-le ! Parce que si vous écrivez au fur à mesure sans être certains des événements à venir, c’est mort ! Ça va partir dans tous les sens, sans s’arrêter, pis vous allez finir par laisser tomber ! Poussez à fond le scénario !

III : Comprenez qu’une fiction, c’est du travail ! Beaucoup de travail !

Unpuis a écrit:« Et bon sang, mettez vous en tête qu'une fiction, ça prend pas deux semaines un mois. Les seules fictions terminées sur PKS ont pris plus d'un an, voir deux ! Tout le reste a été abandonné parce que les gens n’avaient pas vu la charge de travail que c’était. »

Mais bien sûr que ça prends des plombes ! J’ai commencé à écrire Face à ma Différence le 29 septembre. Et aujourd’hui on est le… Oh tient ! Une année scolaire entière pour écrire la fiction. Il faudra sortir les bougies pour son premier anniversaire ^^ Bref… Vous avez compris, quoi ?
Rien à rajouter. Il faut écrire, écrire, écrire. Tous les jours, et non pas qu'un week-end sur deux. Au moins un peu. Il ne faut jamais perdre l’élan gagné.
Plus qu’un simple passe temps, l’écriture doit être plus que ça si vous voulez réussir. Et si on ne pratique qu’une ou deux fois dans l’année… Je dirais que c’est mal parti. Et si je fais le compte… Seules 4 fictions sont parvenues à atteindre les 20 chapitres. Le Royaume Draconique, le Cirque de Madyapno, Deus Ex Machina, et… Et Face à ma différence. Ça me fait grincer des dents =_=’

Le bon plan : Simplement, ne pas se précipiter. Peut-être qu’avant de publier les deux premiers chapitres de votre fic’, faîtes-les lire à un autre membre ! Pas besoin d’être un lecteur chevronné, n’importe qui peut simplement donner son avis avant que la fanfic’ ne soit publiée. Car poster directement, sans relire, simplement par impatience de recevoir des commentaires, alors là, attendez-vous à en avoir beaucoup, et des pas forcément très positifs !

IV : L’inspiration et l’originalité, b*****
J’ai tellement la flemme de rédiger cette rubrique… On va laisser la place aux lecteurs :

A EVITER ABSOLUMENT :

Orbelune a écrit:« Le scénario "cliché" de fanfic. Franchement... le personnage principal et ses deux acolytes, respectivement le blagueur et la fille dont est amoureux le héros qui partent à l'aventure... C'est vu, vu et re-vu. L'intérêt d'épouser un tel schéma narratif, c'est justement de le chambouler par la suite, afin de surprendre le lecteur. […] Pour peu qu'un lecteur n'accroche pas à ton style, il ne suivra pas la fiction. »
« La fanfic' qui suit le schéma du jeu Pokémon est vue, vue et re-vue. Au bout d'un moment, les lecteurs en ont assez de lire quelque chose à laquelle ils ont joué de multiples et multiples fois.»


A EVITER ABSOLUMENT [2]:

A quoi sert donc d’écrire une fic’ si on n’a pas d’inspiration ? Quand je vois des auteurs qui écrivent en commentaire de leur chapitre : « En fait je n’ai pas d’inspi’ », bah à quoi ça sert d’écrire une fanfic’, sérieux ? Se serait bête que les commentaires soient plus intéressants que la fic' en question...


Mais ce n’est pas compliqué ! Tu lis, tu vis, elle vient parfois à des moments et endroits inattendus, donc tu découvres, et tu quittes cet écran pour aller prendre l’air (mais avant, finis de lire cette rubrique ^^’).

V : Le rythme

Encore un problème… Si vous affirmez dès le 1er Chapitre : « Je prévois de publier un chapitre par semaine », bah comment vous dire que vous êtes complètement à l’Ouest. Moi même j'ai fais cette erreur. Marquer de très longues pauses en plein de milieu de fanfic' par manque d'inspiration ne va pas la ruiner pour autant. On finit toujours par reprendre, mais attention à ce que votre fic' ne sombre pas dans l'oubli. Restez actifs et informez-en les lecteurs.

VI : Les personnages

Je dirais que dans les fanfic's il y a deux types de persos. Ceux que vous inventez de toute pièce, et ceux déjà existants que vous reprenez à l'univers. Dans ce cas là, il faut que le personnage reste ce qu'il est, au risque de perdre toute crédibilité. Si Darkrai se mettait à agir comme le gamin au short de la route X, est ce que vous le prendriez, lui et la fic', au sérieux ? A moins bien évidemment que le contexte de la fic soit explicitement et volontairement absurde.
Et si vous créez entièrement vos propres personnages, prenez garde à ne pas sombrer dans la facilité du cliché. Prenez le temps de les développer pour que le lecteur si attache, et non qu'il se lasse. C'est très important, les personnages sont le cœur même de la fic'.

VI : Les dialogues

Je passe rapidement là dessus, mais vraiment... Après même qu'on l'ait répété 30000 fois, on vois encore des fic's apparaitre avec des dialogues style théâtre... Siouplé... Aillez une pauvre pensée pour le lecteur...
Unpuis a écrit:Ce n’est pas faute qu'on vous le répète tout le temps.

Bon, après toutes ces réprimandes vous êtes toujours là ? Enfin... Je vous enguirlande, mais les dernières fic's postées sont vraiment des plus décevantes. Il n'y a qu'à voir les deux dernières parut, mais qui ont été par la suite supprimées par leur auteurs apres avoir vue les commentaires. Bah quoi ? C'est mauvais, c'est mauvais, hein ! On n'y peut rien ! Rendez-vous compte du peu de crédibilité qu'il reste à la partie Fanfiction de Pokéstrat bon sang ! Après on s'étonne qu'elle a failli être supprimée !
Suite à ça... Je vous invite à rajouter d'autres choses, si jamais j'en ais oublié... Mais aussi à me rependre si vous pensez que j'exagère ! Je sais que cette page, ça s'apparente presque à de une engueulade envers tous ces auteurs qui ont voulu tester... Mais j'espère que ce ne sont pas ces quelques mots du auteur lamda qui vont vous décourager x)

Je me pose... Bon... C'était la fin d'une belle aventure, cette fanfic. Dédicace à celles et ceux qui m'ont beaucoup accompagné le long de cette année d'écriture :) Merci à Mécha-Archy, Itori, Orbelune, Romob, El Raptor, Olbia aka CoucouGame... Et pleins pleins d'autres... Et surtout à vous lecteurs d'avoir tenus jusqu'en bas de cette page où je ne fais qu'écrire des pavés infinis XD Good luck have fun et à la prochaine fic'!

Je remets ça ici<3

PS : Le prochain et très long Spin-Off est en cours d'écriture. J'y bosse très sérieusement. Et surtout, je ne compte pas m'arrêter là niveau fanfic'. Bientôt de retour...
smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley